Connect with us

Travaux

Guide d’achat d’un bon joint de salle de bain

Avatar

Published

on

salle de bain

Les scellants sont essentiels lors de la construction ou de la réparation d’une salle de bain. Avez-vous déjà remarqué que les joints entre vos luminaires semblent sombres, ternes ou bâclés ? Si c’est le cas, il est temps de réappliquer du mastic pour joints.

Comment choisir

Il existe une quantité innombrable de produits d’étanchéité pour joints. Le matériau le plus utilisé est à base de silicone. L’offre est si grande qu’il devient parfois difficile de choisir un produit ; vous finissez par choisir par marque, recommandation du vendeur ou d’un expert.

Il est difficile de trouver un produit vraiment mauvais, mais il y a quelques éléments importants à prendre en compte lors du choix du meilleur scellant pour coulis de salle de bain :

  • Mode d’application : Les scellants se présentent sous forme de tubes qui nécessitent un outil spécial pour les appliquer, d’autres sont prêts à appliquer et d’autres sont des bandes de PVC imperméables prêtes à coller.
  • Combien de mètres linéaires devez-vous parcourir ? Cela dépendra, par exemple, si vous souhaitez uniquement sceller la baignoire ou si vous souhaitez également profiter et renouveler le joint entre vos toilettes et le sol, ou si vous souhaitez rafraîchir les joints de vos carrelages.
  • Il faut savoir si le produit fonctionne pour les surfaces poreuses, lisses ou les deux.
  • En fonction de votre patience et de vos compétences, vous devrez choisir entre un produit avec un bon embout applicateur ou un autre moins cher mais moins précis. Les bandes de PVC doivent être appliquées correctement pour assurer l’efficacité du travail.
  • Il est conseillé d’acheter des produits de marques reconnues.

Comme on l’utilise

Pour appliquer tout type de scellant, les surfaces doivent être préalablement préparées, en nettoyant la zone et en éliminant tout type de saleté et d’impuretés.

Certains scellants peuvent être placés sans qu’il soit nécessaire d’enlever les restes du scellant précédent. Il convient de suivre les recommandations du fabricant du produit que vous avez acheté.

Les produits d’étanchéité pour tubes peuvent inclure une buse intégrée, ce qui les rend faciles à appliquer. Sinon, vous devrez couper l’extrémité du tube à un angle d’environ 45 degrés. Si le tube est de type conventionnel, vous aurez besoin d’un pistolet a cartouche, qui est vendu séparément.

Appuyez sur la gâchette du pistolet ou appuyez doucement sur le tube selon le cas. Dès que le mastic commence à sortir, tracez une ligne entre les deux surfaces et assurez-vous que le débit est constant et régulier.

Après avoir appliqué le scellant, laissez-le sécher conformément au manuel d’instructions du produit.

Si vous utilisez des bandes PVC autocollantes, une fois la surface nettoyée, coupez la bande à la longueur nécessaire et collez-la. Utilisez ensuite les outils fournis dans le kit pour lisser la surface et assurer l’adhérence.

Caractéristiques des mastics

Les scellants sont étanches ; en général, ils sont résistants aux moisissures, flexibles, faciles à appliquer, durables et restent stables dans une large plage de températures.

Types de mastics similaires

Il existe des mastics à base d’acrylique et de polyuréthane. Ces matériaux sont également étanches mais pas aussi flexibles que le silicone ou les combinaisons de silicone avec d’autres composants.

Conseils et recommandations d’utilisation : quoi faire et quoi ne pas faire

Selon la composition du scellant, ventilez la zone jusqu’à ce que le produit ait séché.

Éviter le contact du produit avec la peau et avec les yeux. Lisez attentivement les recommandations du fabricant.

Enlevez immédiatement avec un chiffon humide tout excès de mastic qui est entré en contact avec d’autres surfaces.

Continue Reading

Travaux

Quelle est la puissance électrique suffisante pour alimenter son logement avec des ressources solaires ?

Avatar

Published

on

By

puissance électrique

Les foyers ont la possibilité d’atteindre l’autonomie en électricité grâce aux énergies renouvelables. En effet, les kits solaires permettent de produire soi-même son courant. Ce sont des solutions simples qui peuvent être installées en quelques minutes. Chaque maison détermine le pack à acheter en fonction de ses besoins énergétiques. Quelle est la puissance électrique suffisante pour alimenter son logement avec des ressources solaires ? Voici des éléments de réponse.

 

Combien produire pour alimenter sa maison ?

Les besoins en électricité d’un logement varient en fonction de ses caractéristiques. Le nombre d’habitants, la quantité d’appareils et les habitudes d’utilisation influent aussi sur la consommation électrique. Dans certains cas, un  kit panneau solaire peut suffire pour un seul utilisateur. Tandis que d’autres familles ont besoin d’installer des extensions pour disposer d’assez de courant. Des études montrent que chaque maison nécessite en moyenne 400 kWh par mois. Cela représente environ 4 800 kWh tous les ans.

Mais cette consommation peut baisser à 2 kWh par jour en dehors du chauffage. Par ailleurs, avec un rayonnement solaire suffisant, un kit peut produire 300 watts. De ce fait, avec 7 kits, un ménage peut alimenter tout son logement avec des ressources solaires. La puissance produite en 1 an atteint alors 110 kWh l’année. En guise d’illustration, 5 ampoules LED consomment à peu près 75 kWh par an. En revanche, un réfrigérateur utilise plus de 130 kWh chaque année. Ces kits peuvent être installés sur un mur et un sol. Il suffit donc d’avoir assez de surface plane pour devenir autosuffisant avec de l’énergie solaire.

 

Bien évaluer sa consommation pour estimer sa production

Pour produire suffisamment d’électricité verte pour son logement, il faut au préalable évaluer sa consommation. Le total obtenu sert de référence pour déterminer le nombre de kits à installer pour une autosuffisance. Par exemple, un studio avec seulement 3 ampoules, un box internet et une chaîne hi-fi,consomme environ 150 kWh par an. Cela correspond à la production d’un kit (d’une capacité de 300 watts) sur 500 jours.

Avec 2 kits, le résident de ce studio dispose d’un excédent d’à peu près 60 kWh par année. De plus, il n’a besoin que de 1 m2 pour installer ses panneaux, chaque mètre carré produisant 600 watts par jour. Donc une maison avec des besoins 20 fois plus importants ne nécessite que 20 m2 de surface plate. Évidemment, il faut prévoir des espacements afin que les techniciens puissent entretenir les équipements. Ces estimations sont faites pour des conditions d’ensoleillement optimales. L’endroit où est placé le kit détermine son rendement.

 

Comprendre les spécificités de la production d’énergie solaire

Produire de l’énergie avec des ressources solaires offre différentes possibilités. Par exemple, les utilisateurs peuvent :

  • Compléter une production insuffisante avec l’offre d’un fournisseur d’électricité ;
  • Vendre leur excédent de production à un fournisseur d’électricité ;
  • Vendre la totalité de leur production à un fournisseur d’électricité.

L’électricité solaire générée peut ainsi être utilisée par les voisins et contribuer à la promotion de l’énergie verte. Par ailleurs, dans certains cas, l’habitation n’a pas une configuration adaptée. De ce fait, l’utilisateur peut trouver un cadre d’accueil à travers un logement à proximité. Le plus important est d’évaluer le coût d’un tel investissement afin d’opter pour la meilleure solution. L’autoconsommation permet d’ailleurs d’amortir une partie de ces dépenses avec la vente du surplus. De toute façon, le rendement financier de ce choix de consommation est évalué sur le moyen terme.

La facture d’électricité permet de connaître la puissance électrique suffisante pour alimenter son logement avec des ressources solaires. C’est une bonne référence pour bien déterminer le nombre de kits solaires nécessaires pour une autosuffisance. En outre, les utilisateurs peuvent réduire leur consommation en adoptant des gestes appropriés.

Continue Reading

Travaux

5 astuces pour réparer une fuite d’eau soi-même

Avatar

Published

on

By

fuite eau

Votre plomberie n’est plus étanche et vos robinets fuient toute la journée ? Dans le cas échéant, il ne faut pas rester indifférent. La fuite d’eau doit être colmatée en urgence afin d’éviter le dégât des eaux. Si votre robinet fuit à cause d’une fissure au niveau d’un tuyau, vous pouvez réparer vous-même sans l’aide d’un professionnel. Pour ce faire, il faut avoir un produit antifuite comme le mastic ou le ruban adhésif. Puis, il faut mettre tout doucement le produit sur le tuyau qui fuit et le laisser agir et sécher pendant quelques temps. Ainsi, la réparation de la fuite sera réalisée de manière rapide et efficace par vos propres moins.  (suite…)

Continue Reading

Copyright © 2022